dimanche 13 avril 2008

La Bretagne, une nation plus ancienne que la française

Louis Melennec dans le feu de l'action.

Louis Melennec est un personnage original de la vie bretonne et parisienne (où il anime des programme sur des radios associatives). Fort bien pourvu de diplômes et doté d'un culot à toute épreuve, il prend plaisir à malmener les idées reçues à l'aide d'arguments contondants. Difficile à contredire, il développe une verve irrésistible qui fait de lui une grande attraction pour les dîners en ville, les conférences publiques et les débats contradictoires. Cordialement détesté par les derniers tenants des idées maurrassiennes, il a récemment offert au public nantais un vigoureux point de vue alternatif.

Voici le compte rendu fait par l'Agence de presse de Bretagne :

La Nation bretonne est une vieille nation, antérieure à la nation française
C'était lundi soir à Nantes. Le club Bretagne Réalités avait invité le Dr Melennec (*) pour parler de la nation bretonne. Le Dr Melennec se sert des archives historiques pour prouver que la nation bretonne existe et de plus est antérieure à la nation française.

Cette conférence s'inscrit dans le cadre de ses recherches sur l'histoire de la Bretagne et de ses Institutions. Elle résume plus de 15 années de lecture attentive des documents disponibles : mémoires, lettres officielles, documents diplomatiques, traités, documents ecclésiastiques, histoires des Bretons (Nennius, Geoffroy de Monmouth, Guillaume de Saint André, Pierre Le Baud, Alain Bouchard, Bertrand d'Argentré, Dom Lobineau, Dom Morice….).

Le docteur Melennec énonce les recherches tâtonnantes des premiers théoriciens de la Nation (Durkheim, Mazzini, Mommsen, Fustel de Coulanges...), puis l'apport capital d'Ernest RENAN, enfin expose son apport personnel à la théorie de la Nation, qu'il définit par cinq critères : le peuple, le territoire, la langue, les croyances et valeurs communes, le sentiment d'appartenance, ce dernier critère étant fondamental.

Soldats francs sous les traits des archers bretons.

La conclusion est péremptoire: « Non seulement les Bretons sont une Nation très ancienne, mais encore, la Nation bretonne est beaucoup plus antique que la Nation française, laquelle a été accouchée par le forceps d'une manière extrêmement autoritaire par les révolutionnaires de 1789, par la réunion forcée des peuples situés à l'intérieur du royaume de France ; lequel, d'ailleurs, n'a eu d'existence effective qu'à partir du début du XVe siècle. »

Louis Melennec est Docteur en droit et en médecine, diplômé d'études approfondies d'histoire, diplômé d'études supérieures de droit public, de droit privé, de droit pénal, ancien chargé de cours des facultés de droit et de médecine, ex-consultant près le Médiateur de la République française, ancien élève de la Sorbonne et de l'école des Chartes de Paris.

La vidéo de la conférence est disponible ici.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Il est paradoxal que lors de ses interventions personne ne relève les incohérences du raisonnement. Ah, oui, j'oublie, lorsque l'on intervient, comme à Nantes, on se fait rebrouer manu militari par des nationalistes bretons qui ne supportent pas que l'on contredise avec des arguments leur maitre à penser.

Louis a dit…

On attend, donc, que vous nous fassiez connaître les "incohérences du raisonnment" du bon docteur MELENNEC.
Qui signe le présent message de son nom, car il méprise les courageux "anonymes", sans pudeur, qui devraient disparaître de la terre.

Louis MELENNEC