mercredi 8 avril 2009

Marie Ségolène et la feel good attitude

Marie Ségolène Royal de passage à Dakar a jugé bon de « présenter ses excuses et celles de la France » aux Africains pour le discours que le président de la République Nicolas Sarkozy a prononcé dans cette même ville en juillet 2007.



Marie Ségolène se contente d'excuses, elle n'avance aucun argument historique pour réfuter l'opinion du président selon laquelle  :


Cette polémique illustre cette curieuse tendance de nos bonnes âmes pour lesquelles une opinion est acceptable ou inacceptable, non pas si elle repose sur de bons ou de mauvais arguments, mais sur les effets qu'elle produit sur les intéressés.

Ainsi, selon Marie Ségolène Royal, les propos de Nicolas Sarkozy sont inacceptables car ils « humilient l'Afrique ». A aucun moment elle ne dit qu'ils sont faux.

S'il faut suivre cette manière de penser, il sera désormais interdit de rappeler, par exemple, que les Européens n'ont jamais mis en esclavage les Africains victimes de la traite des Noirs. Ils se sont contentés d'acheter des esclaves à leurs maîtres noirs.

Il sera interdit de constater que la pratique de l'esclavage et de la mutilation sexuelle des petites filles se poursuit en Afrique.

Car ce qui humilie l'Afrique selon nos bonnes âmes ce n'est pas la poursuite de ces pratiques criminelles, mais leur dénonciation publique.

C'est sans doute pour cette raison que dans son intervention à Dakar, Marie Ségolène Royal s'est bien gardée de reprocher aux Africains la pratique de l'esclavage et celle des mutilations sexuelles.

Visiblement, certains humiliations sont plus humiliantes que d'autres.


1 commentaire:

Tinky a dit…

L'Afrique ne sortira vraiment du marasme que lorsqu'elle abandonnera de telles pratiques, c'est sûr, mais ça arrange bien les néocolonialistes qui profittent de l'Afrique, de ses richesses et de sa main-d'oeuvre à bon marché, outre les marchands d'armes qui divient pour mieux régner et mieux exploiter... Pourquoi forcer ces gens à penser, ils sont bien plus malléables maintenus dans leurs pratiques barbares et leurs superstitions inadmissibles ! De fiat, ils sont difficilement respectables par ces pratiques et superstitions qui les aliènent du monde actuel encore plus que leur retard technologique ou leur misère.. Et du coup, les rendent bien plus vulnérables et d'autant exploitables sans merci. C'est un cercle vicieux, et on n'en sort pas, on ne veut surtout pas les en faire sortir, nous y avons trop d'avantages !!!
Tinky, horrifiée par la bêtise et la méchanceté humaines...