mercredi 7 janvier 2009

Un parallèle frappant


Un film qui met en scène un héros désireux d'arrêter le massacre.

Un film illustrant la vie d'un psychopathe désireux de liquider de ses semblables ceux qui ne pensaient pas comme lui.

Un bloggeur catholique a fait un parallèle intéressant entre deux films destinés au grand public et qui sortent sur nos écrans en janvier : le Che de Steven Soderbergh et Valkyrie où joue Tom Cruise. Dans le premier, un fanatique sanguinaire, devenu l'idole des jeunes, dont l'image se promène sur chemisettes et casquettes; dans le second, un jeune officier disposé à risquer sa vie pour tuer un dictateur, est aujourd'hui marginalisé par la mémoire collective.

Voici une idée originale. A-t-elle de l'avenir ?

1 commentaire:

Kebel-Touseg a dit…

Malheureusement, les jeunes d'aujourd'hui ont les valeurs des gens ignorants, pour eux, les Walkyries sont une espèce de bactéries, et le Che le symbole d'un rebelle en qui tous les jeunes dans le vent veulent se retrouver. C'est du gâchis. Le pire, c'est qu'adulte, ils le penseront encore !