vendredi 2 juillet 2010

Le crime de guerre oublié du maréchal Leclerc

Le général Leclerc photographié en Alsace quelques semaines avant l’exécution des douze blessés français de la Waffen-SS par des hommes sous ses ordres.


Pour vous donner envie d'acheter et de lire l'ouvrage aux éditions Grancher d'Eric Lefèvre (né en 1949, spécialiste de l’histoire militaire de la Seconde Guerre mondiale, il a publié une quinzaine d’ouvrages) et du journaliste Olivier Pigoreau, je vous invite à lire cet article publié voici quelques années dans les colonnes d'Aventures de l'histoire par Eric Lefèvre.

Un crime de guerre commis par une figure légendaire de la France gaulliste.


Rendez-vous tragique à Bad-Reichenhall


L’exécution par la 2e DB de douze soldats de la division « Charlemagne », le jour même de la capitulation allemande de 1945, constitue un épisode bien mineur d’un conflit qui a coûté tant de millions de morts. Elle suscite pourtant la gêne car elle est associée à la figure légendaire du futur maréchal Leclerc. Cette exécution est devenue le symbole d’une guerre civile dont l’issue dépendait de l’affrontement d’armées étrangères. Le fait que des Français en uniforme américain furent amenés à fusiller des Français en uniforme allemand n’en est-il pas la tragique illustration ? Cette affaire a également suscité bien des interrogations. Qu’en est-il à ce jour ?

A Bad Reichenhall, près de son PC, le général Leclerc interroge les douze Français en uniforme allemand. La tension est vive, les propos échangés acerbes.

En ce 7 ou 8 mai 1945, vers 17 h, trois pelotons d’exécution abattent l’un après l’autre trois groupes de quatre Français en uniforme allemand, à une ou deux exceptions près celui des Waffen-SS. Chacun de ces pelotons a été fourni par une section de combat – celles des sous-lieutenants Florentin, Bell et Morvan – de la 4e compagnie du ler bataillon du Régiment de marche du Tchad (RMT), corps organique de la 2e DB. Une compagnie formée à partir d’un escadron porté FFI recruté à Paris en 1944. Pour l’exécution a été choisie une petite clairière jouxtant le chemin de Kugelbach, sur le territoire de la commune de Karlstein, limitrophe de la petite ville de Bad-Reichenhall, en Haute-Bavière, non loin de l’Oberzalberg.
Ces douze Français appartiennent à la 33e Waffen-Grenadier-Division der SS « Charlemagne » (française n°l) et tous ou presque au régiment de circonstance du SS-Obersturmbannführer Hersche. Il est parti cinq semaines plus tôt du camp de Wildflecken, en Franconie, pour rejoindre le reliquat de la division rassemblé dans le Mecklembourg après avoir échappé au chaudron de Poméranie, où les unités françaises ont été décimées. Intégrant lui-même quantité de rescapés de ces combats, quelquefois blessés, ce régiment de 1 200 hommes a dû finalement prendre le chemin du Sud. A la suite de quelques nouveaux combats livrés par nécessité contre les troupes américaines, il a été dispersé en Bavière, la plus grande partie de ses unités parvenant à gagner à pied la province de Salzbourg, voire à franchir le Brenner. Les douze hommes se sont-ils trouvés séparés des éléments étoffés du régiment Hersche qui, après s’être battus à Moosburg, rattachés à la SS-Grenadier-Division « Nibelungen », seront faits prisonniers près de Lofer, à 20 km au sud-ouest de Bad-Reichenhall ? C’est le cas indiscutable de la majorité d’entre eux.
Avant de tomber sous ces balles fratricides en chantant la Marseillaise, sinon en criant « Vive la France ! », dans une atmosphère très pénible quoique de grande dignité, ils ont tous – à une seule exception – été confessés sur les lieux mêmes par l’aumônier d’une autre unité de la 2e DB, le groupe d’artillerie Xl/64e RADB. Ce prêtre, le sous-lieutenant Maxime Gaume (1911-1995), spécialement désigné pour les assister, leur a donné la communion et a recueilli les lettres, écrites sur l’heure au crayon, que neuf d’entre eux souhaitaient adresser à leurs familles. Toutefois, on lui conseillera d’attendre pour les envoyer et il ne les postera pas avant février 1946.

Le caractère tragique de leur situation se lit dans le regard des vaincus qui seront fusillés quelques heures plus tard par des compatriotes. De gauche à droite : le lieutenant Krotoff, le sous-lieutenant Briffaut (au premier plan, en uniforme de la Wehrmacht) et le sous-lieutenant Daffas (regardant le photographe).

Il restera marqué par cette tragédie sa vie durant. Sur ordre, les cadavres furent laissés sur place, tels qu’ils étaient tombés. Le père Gaume interviendra quand même auprès des troupes américaines pour les faire enterrer. Des tombes individuelles, surmontées de croix de bois, seront creusées quelques jours plus tard dans la clairière, puis, dit-on, bénies par un aumônier américain. Malheureusement, quand on exhumera les douze fusillés le 2 juin 1949 pour les transporter dans une tombe commune du cimetière communal Sankt-Zeno de Bad-Reichenhall, seuls les trois officiers pourront être identifiés, deux des croix seulement portant un nom selon le maire de Bad-Reichenhall (l’âge indiqué s’applique à la date du décès) :
— le W-Obersturmführer (lieutenant) Serge Krotoff, 33 ans, domicilié à Paris ;
— le W-Untersturmführer (sous-lieutenant) Raymond Daffas, 37 ans, de Paris également (1) ;
— le W-Untersturmführer Paul Briffaut, 26 ans, de Nice (démobilisé en décembre 1944, en conservant son uniforme de la Wehrmacht précédemment porté dans la LVF).
Un quatrième fusillé, puis un cinquième seront ultérieurement identifiés grâce aux lettres adressées à leurs familles :
— le W-Grenadier Raymond Payras, 22 ans, de Touget (Gers) ;
— le W-Unterscharführer (sergent) Jean Robert, 30 ans, de Nantes.
Parmi les sept autres, restés jusqu’à maintenant inconnus, l’on trouve semble-t-il un seul sous-officier.
Ce sont là les faits avérés. A tous autres égards, quoi que l’on ait pu affirmer ou écrire jusqu’à maintenant sur cette affaire – et l’on ne s’en est pas privé, quitte à déformer les faits de part et d’autre, à faire montre d’une imagination incontrôlée ! – l’on manque de certitudes, l’on est parfois réduit aux hypothèses. C’est bien sûr, comme souvent, le lot de sources contradictoires, aggravées par un inévitable aspect passionnel.



Pour l’exécution voulue selon toute vraisemblance par Leclerc (médaillon), a été choisie cette petite clairière jouxtant le chemin de Kugelbach, sur le territoire de la commune de Karlstein, limitrophe de la petite ville de Bad-Reichenhall, non loin de l’Oberzalberg.


Quand et comment les douze hommes sont-ils devenus les prisonniers de la 2e DB ?

Signalons, pour mémoire, que selon un enquêteur allemand officieux, les douze hommes, d’abord rassemblés dans un hôpital, se seraient rendus le 6 mai à des unités américaines ne pouvant qu’appartenir à la 3e division d’infanterie US. Internés avec des prisonniers allemands dans la caserne des chasseurs de montagne de Bad-Reichenhall, ils s’en seraient échappés en apprenant la présence de troupes de Leclerc dans la ville et, dénoncés par des paysans, auraient été capturés dans un petit bois proche par des unités non identifiées de la 2e DB, a priori la veille de leur exécution.
Pour le père Gaume, par contre, ils se sont rendus aux Américains (2) le matin même du drame et ont immédiatement été remis à l’EM de la division, qui, selon lui encore, s’en est trouvé bien embarrassé. La teneur de la lettre que l’un des trois officiers fusillés a rédigée pour sa femme l’après-midi de l’exécution, dans la clairière même – « Je me suis rendu ce matin aux Américains » – confirme cette dernière version et ne peut que clore ce premier débat.

Une exécution des plus sommaires ?

L’on avance généralement que cette exécution présentait un caractère des plus sommaires. Mais l’on a aussi écrit qu’elle était consécutive à une décision de justice. Or, non seulement la justice militaire divisionnaire du commandant Henriquet était restée avec la base à Dießen, au sud-ouest de Munich, à 125 kilomètres de là, mais encore, le tribunal militaire constituant son organe aurait-il eu le pouvoir de prononcer des condamnations à mort immédiatement exécutoires à l’encontre de prisonniers de guerre, il est vrai avant tout considérés comme traîtres en vertu des nouveaux textes entrés en vigueur en France ?
Près de son PC à Bad-Reichenhall même, le jour même de l’exécution, le général Leclerc, commandant la 2e DB, s’est entretenu avec les prisonniers, comme en témoignent les photos prises par un reporter du service cinéma des armées présent sur place. Il est attesté que les propos échangés furent vifs, le général reprochant aux pitoyables vaincus de porter l’uniforme allemand, l’un d’eux lui rétorquant qu’il se trouvait bien lui-même en uniforme américain… Peut-être était-il particulièrement excédé ce jour-là, tant par l’ordre impératif d’évacuer la région, donné par ses supérieurs américains, que par leurs remontrances – faites notamment par le Major-General Frank W. Milburn (3), commandant le XXIe corps US auquel était rattachée la 2e DB – quant aux pillages immodérés imputables aux troupes françaises. Et puis le caractère passionné de ce croisé, engagé corps et âme dans une impitoyable guerre civile dès 1940 en A-EF, ne pouvait qu’être aiguillonné à la vue de ces compatriotes en tenue ennemie, les tout premiers que ses hommes et lui rencontraient depuis leur arrivée en Allemagne, moins de quinze jours auparavant. Ignorait-il que le gouvernement du maréchal Pétain avait légalement autorisé leur enrôlement ? Une circonstance nécessairement aggravante à ses yeux, sans nul doute.
Payés pour savoir de quelle façon l’épuration s’était déroulée en France à l’été et à l’automne précédents, les soldats de la 2e DB étaient de toutes façons prêts, dans leur majorité, à considérer comme normale toute solution extrême.

La date de l’exécution : le 7 ou le 8 mai ?


Rappelons qu’avant que des éléments de la 2e DB n’y parviennent, Bad-Reichenhall, située dans le secteur tenu par la 352e Volksgrenadierdivision (zbV) allemande du Generalmajor O.E. Schmidt, a d’abord été atteinte et traversée par le 7e Rl de la 3e DI US le 4 mai.
L’on sait, grâce à l’étude minutieuse des journaux de marche de la 2e DB, que des unités de cette division cantonnent d’une façon permanente dans la ville cinq jours durant, du 5 mai 1945 après-midi au 10 mai après-midi, les unités présentes se relayant jusqu’au 8 pour aller visiter le Berghof, la propriété d’Adolf Hitler où les hommes de Leclerc sont arrivés les premiers, à seulement une vingtaine de kilomètres.
Le père Gaume écrira aux familles des fusillés que l’exécution a eu lieu le mardi 8 mai, jour qui marque l’annonce au monde, à 15 h, de la capitulation sans conditions signée la veille, les hostilités ne prenant fin qu’à 23 h 01, heure d’Europe centrale. Cette capitulation ne sera ratifiée que le 9 mai à 0 h 15 à Berlin. Le rapport du 6 décembre 1948 d’une nouvelle enquête effectuée sur la demande du maire par le Polizei-Oberkommissar Aigner auprès des témoins allemands confirme la date du 8, qui sera finalement inscrite sur la tombe commune et la plaque du monument aux morts de Bad-Reichenhall.
Pourtant, si l’on en croit les documents joints aux JMO de la 2e DB, ce jour-là, à l’heure indiquée par tous les témoins, 17 h, le gros du l/RMT (chef de bataillon Fosse), et notamment la 4e compagnie qui procéda aux exécutions, a évacué la ville depuis la fin de la matinée, conformément aux ordres du XXIe corps d’armée US ! Ces derniers visaient toutes les autres unités de la 2e DB cantonnées soit dans la région de Berchtesgaden, soit à Bad-Reichenhall et ses alentours (dans le second cas, outre le l/RMT, le QG divisionnaire sans ses services restés à Dießen, la 97e compagnie de QG, la compagnie mixte de transmissions 97/84, le groupe d’artillerie Xl/64e RADB, la batterie hors rang et la 1re batterie du 22e groupe colonial de forces terrestres antiaériennes). La journée du 8 est d’ailleurs marquée par une intense activité, totalement mobilisatrice, près de mille véhicules de la 2e DB traversant la ville, la quittant ou s’y arrêtant. Les départs s’échelonneront jusqu’au 10.
Le lundi 7 mai, en revanche, le l/RMT, cantonné du 6 au 8 à Bayerisch Gmain – commune limitrophe – reste disponible toute la journée, chargé de la sécurité de la ville de Bad-Reichenhall et prenant à cette fin ses ordres du 3e bureau divisionnaire (chef d’escadron Mirambeau puis lieutenant-colonel Le Comte).
De surcroît, l’on sait parfaitement dans la journée du 7 que la capitulation allemande a été signée à Reims dans la nuit, à 2 h 41. L’EM de Leclerc l’apprend par télégramme dès le matin et Radio-Flensburg l’annonce dans l’après-midi à toute l’Allemagne par la voix du comte von Krosigk. Ajoutons que le groupe d’armées G allemand avait déjà capitulé, les hostilités ayant pris fin dans sa zone d’action le 6 mai à midi.
Par suite de ces divers constats, à moins que le départ de la 4/RMT n’ait été différé sans trace écrite, il y a tout lieu de croire que l’affaire s’est déroulée le 7 mai (4). Sans doute y a-t-il eu alors confusion dans les mémoires des témoins et acteurs liant celle-ci au jour de la capitulation, du fait que seul le 8 mai est resté pour l’Histoire la date officielle de la fin de la guerre.

Découvrir un responsable ?


Il est habituellement suggéré, sinon affirmé, même par des anciens de la 2e DB, que c’est le général Leclerc en personne qui aurait pris d’autorité, ou du moins provoqué la décision de faire fusiller les douze prisonniers, sommairement ou dans des formes plus ou moins légales. Le capitaine Georges Fouquet, l’aumônier divisionnaire, devra admettre, quitte à en faire porter la responsabilité par un officier dont il ne se remémore plus le nom, que la décision a de toutes façons été prise à l’état-major de la 2e DB, ce que confirme le père Gaume. Il ressort du témoignage particulièrement fiable d’un simple soldat de la 97e compagnie de QG, qui adressera des photos à l’une des familles, que personne ne l’ignorait alors !
Le fait qu’un aumônier ait été spécialement désigné pour assister les « condamnés » semble l’attester, connaissant les convictions religieuses affichées du commandant de la 2e DB. D’autant que le père Gaume – il l’a affirmé – fut investi de cette mission par le père Fouquet, de l’état-major.



Il semble par ailleurs établi qu’un contact radio a été assuré préalablement avec Paris au sujet des douze hommes (5), suivi, selon certains, d’une réponse évasive permettant toutes les interprétations. Selon l’aspirant Yves C. (mort en 2000), par contre, alors chef du peloton de protection de QG à qui leur garde aurait été confiée la veille de l’exécution, ordre aurait alors été donné de Paris de les rapatrier en France pour les juger (6). Le lendemain, toujours selon le même, des hommes du RMT, munis d’un ordre de transport du 3e bureau, auraient pris en charge les prisonniers. Leur exécution aurait finalement été décidée par le commandant de la 4e compagnie, le lieutenant Maurice Ferrano (1909-1981), un vieux dur à cuire, compagnon de la Libération depuis 1942 et récemment fait chevalier de la Légion d’honneur, qui se serait ensuite fait sérieusement « laver la tête » par le général Leclerc. Hélas ! S’il est certain que le lieutenant Ferrano organisa l’exécution sur place et désigna les pelotons, la version de l’aspirant C. contredit singulièrement les témoignages les plus solides sur les points essentiels. Elle doit néanmoins être versée au dossier, car elle est la seule à vouloir décharger le commandant de la 2e DB de toute responsabilité.

Eric Lefèvre


La plaque apposée en 1963, photographiée par l’auteur en 1972, au cimetière Sankt-Zeno. Le nom de Payras, oublié à l’origine, a été rajouté.


1. Tôt reconnu par d’anciens officiers de la « Charlemagne » sur les photos prises, mais identifié par erreur comme Robert Stoffart sur la tombe commune du cimetière Sankt-Zeno ayant accueilli les corps en 1949, puis Robert Doffat sur la plaque posée sur le monument aux morts de la Première Guerre du même cimetière, près duquel les restes des fusillés ont été transportés en 1963.
2. Vraisemblablement au 9th Field Artillery Battalion de la 3e division d’infanterie US, cantonné à Bad-Reichenhall à partir du 5 mai. Ce sont probablement des éléments de ce groupe d’artillerie qui les enterreront.
3. Il est venu en personne au QG de Leclerc le 8 mai à 10 heures en compagnie de deux autres généraux. Son chef d’état-major s’était déjà présenté la veille.
4. La lettre de l’un des fusillés déjà citée n’est pas datée et ne permet donc pas de trancher cet autre débat.
5. La liaison radio directe avec Paris était assurée dès le 6 mai par la CMT 97/84 au moyen d’un poste SCR-193, puis d’un SCR-199.
6. A cette date, en vertu de textes rétroactifs, ils étaient justiciables des cours de justice départementales, inculpés de trahison, d’intelligence avec l’ennemi ou d’atteinte à la sûreté extérieure de l’Etat.


Voici la présentation de l'ouvrage par l'éditeur :


Le 8 mai 1945, alors que les armes se sont tues dans une Europe dévastée par cinq années de guerre, douze Français portant uniforme allemand sont fusillés sans jugement à Bad Reichenhall, en Allemagne, par d'autres Français, engagés dans la 2e division blindée du général Leclerc. Qui donna l’ordre ? Comment se sont déroulés les faits ? Qui sont ces fusillés ? Comment s'étaient-ils retrouvés là ? Qu'ont-ils dit à Leclerc lorsque celui-ci les a interrogés quelques heures avant l'exécution ? Soixante-cinq ans après les faits, ces questions et bien d'autres restaient sans réponse. Denis Lalanne avait fait des événements de Bad Reichenhall, le cœur de son roman Le Devoir de Français, adapté à la télévision en 1978. Jean-François Deniau évoquait les faits dans son roman Un héros très discret, adapté au cinéma par Jacques Audiard en 1995. Les auteurs passionnés par la Seconde Guerre mondiale ont fouillé cette période difficile pour comprendre comment cette exécution avait pu avoir lieu. Bad Reichenhall nous parle de cette guerre civile qui mit aux prises les enfants d’un même peuple dans une lutte sans pitié. Elle nous parle de notre histoire.

Ce livre donne les clefs de trois ans d’enquête sur une des énigmes les plus délicates et tragiques de la Seconde Guerre mondiale.

Éric Lefèvre est un spécialiste de la Seconde Guerre Mondiale et des Français engagés dans l’armée allemande.

Olivier Pigoreau est journaliste, il s’agit de son premier ouvrage.

150x240 - 300 pages - cahier photo noir et blanc 8 pages

16 commentaires:

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Nicolas Bernard a dit…

Une critique plus approfondie de ce livre a été publiée ici : http://www.histobiblio.com/Bad-Reichenhall.html

Anonyme a dit…

Download Milt Jackson With Joe Pass and Ray Brown Mp3 (1) http://femalejazzvocal.com/artist259004/spyro-gyra-featuring-jay-beckenstein/1/ - Spyro Gyra Featuring Jay Beckenstein (1) lionel Cordew (1) http://femalejazzvocal.com/artist275706/art-tatum/1/ - Art Tatum (37) http://femalejazzvocal.com/artist278114/joyce/1/ - Joyce (5) Lino Patruno and his Dixieland (1) [url=http://femalejazzvocal.com/artist501603/harold-lopez/1/]Harold Lopez[/url] (1) http://femalejazzvocal.com/artist320415/chris-standring/1/ - Chris Standring (1) http://femalejazzvocal.com/artist330740/zizi-possi/1/ - Zizi Possi (5) http://femalejazzvocal.com/artist376072/stefano-di-battista-quartet/1/ - Stefano Di Battista Quartet (2) [url=http://femalejazzvocal.com/artist413466/bela-fleck-jazz-trio/1/]Bela Fleck Jazz Trio[/url] (1) Viktoria Tolstoy Quartet (1) [url=http://femalejazzvocal.com/artist372180/sarah-jane-morris/1/]Sarah Jane Morris[/url] (6) Johnny Winter and Muddy Waters (2) Cannonball Adderley Sextet (1) [url=http://femalejazzvocal.com/artist326974/charlie-haden-with-carla-bley/1/]Charlie Haden with Carla Bley[/url] (1)

Anonyme a dit…

[URL=http://casino-dealer.co.cc/link/casino%20online/1_casinoss.html][IMG]http://casino-dealer.co.cc/img/casino%20online/1_casinoss.png[/IMG][/URL]

Anonyme a dit…

Je n'aime pas du tout les affirmations que vous publiez sur mon grand père Maurice FERRANO. Ce monsieur, E. Lefèvre, né en 1949 parle "d'un vieux dur à cuire"... Mais qui est-il pour se permettre ce genre de propos ?? Spécialiste de la diffamation ? A-t-il seulement demandé, à sa fille, encore en vie des photos, des témoignages ?? Je n'ai qu'une seule envie c'est que ce Monsieur le spécialiste en histoire, prenne contact avec nous.

Véronique LACROIX Petite Fille de Monsieur Maurice FERRANO.

oudeïs a dit…

Vous indiquez que les troupes de Leclerc ont pénétré les premières dans le Berghof, le 6 mai 1945. Il semble que ce soient plutôt des éléments avancés du 1er bataillon commando de la 1O1° Airborne américaine qui l'aient fait, trois jours plus tôt, et qui aient aussi vidé l'essentiel de la cave de Göring (16 000 bouteilles, paraît-il). Est-il possible de vérifier cela ?

Anonyme a dit…

[url=http://muhouransutechtwei.narod.ru/file720.html]онлайн казино лас вегаса обзор[/url] игровые автоматы слоты гейминатор , [url=http://muhouransutechtwei.narod.ru/file330.html]игровые автоматы калигула бесплатно играть[/url] игровые автоматы онлайн казино елена , [url=http://muhouransutechtwei.narod.ru/file255.html]онлайн покер на реальные деньги[/url] игровые автоматы играть бесплатно пираты , [url=http://muhouransutechtwei.narod.ru/file150.html]игровой автомат кран[/url] игровые автоматы на компьютер , [url=http://muhouransutechtwei.narod.ru/file735.html]казино рулетка американская[/url] азартные игры игровые автоматы играть бесплатно без регистрации

Anonyme a dit…

онлайн казино фараон хургада [url=http://tinateadartiin.narod.ru/archive700.html]слот автоматы играть[/url] игровые автоматы бесплатно сейфы , [url=http://tinateadartiin.narod.ru/archive154.html]азартные игры бесплатно и без регистрации и смс[/url] игровые автоматы играть бесплатно superomatic 2011 , [url=http://tinateadartiin.narod.ru/archive714.html]онлайн покер украина франция[/url] игровые автоматы в волгограде , [url=http://tinateadartiin.narod.ru/archive602.html]игровые автоматы за деньги это[/url] игровые автоматы crazy

Anonyme a dit…

руководство пользователя tp link wr740n
[url=http://cosy-host.ru/sap-srm-grinatom.html]sap srm гринатом[/url]
[url=http://covertex.ru/globulin-instruktsiya.html]глобулин инструкция[/url]
[url=http://cosy-host.ru/htc-desire-a8181-skachat-besplatno.html]htc desire a8181 скачать бесплатно[/url]
[url=http://cosy-host.ru/nstrukts-ya-do-testera-dt-830b.html]нструкц я до тестера dt 830b[/url]
[url=http://covertex.ru/akira-hts-393-001-opisanie.html]akira hts 393 001 описание[/url]
[url=http://cosmecca.ru/instruktsiya-gj-rcgkefnfwbb-ybccfy-rfirfq.html]инструкция gj rcgkefnfwbb ybccfy rfirfq[/url]
[url=http://condme.ru/obyazannosti-ekonomista-v-byudzhetnom-uchrezhdenii.html]обязанности экономиста в бюджетном учреждении[/url]
[url=http://cosy-host.ru/stiralnaya-mashina-ariston-margherita-cd-12tx.html]стиральная машина ariston margherita cd 12tx[/url]
[url=http://compjuters.ru/kenwood-kdc-4070r-instruktsiya.html]kenwood kdc 4070r инструкция[/url]
[url=http://compjuters.ru/kawasaki-stx-1100di-manual.html]kawasaki stx 1100di мануал[/url]
[url=http://cosy-host.ru/panasonic-kx-tca120ua-rukovodstvo.html]panasonic kx tca120ua руководство[/url]
[url=http://covertex.ru/instruktsiya-dlya-alto-l12.html]инструкция для alto l12[/url]
[url=http://condme.ru/sony-cdx-gt16-c-tvf.html]sony cdx gt16 c tvf[/url]
[url=http://cosy-host.ru/skachat-instruktsiyu-realizer-gold.html]скачать инструкцию realizer gold[/url]
[url=http://condme.ru/jvc-kd-g321-pult.html]jvc kd g321 пульт[/url]
[url=http://covertex.ru/instruktsiya-radiotelefona-panasonic-kx-tga720.html]инструкция радиотелефона panasonic kx tga720[/url]
[url=http://condme.ru/remont-samand.html]ремонт samand[/url]
[url=http://cosy-host.ru/sigma-ef-500-dg-super-sony-rukovodstvo-po-ekspluatatsii.html]sigma ef 500 dg super sony руководство по эксплуатации[/url]
[url=http://covertex.ru/microlab-solo-1-yfcnhjqrf.html]microlab solo 1 yfcnhjqrf[/url]
[url=http://covertex.ru/rukovodstvo-po-ekspluatatsii-hlebopechka-901.html]руководство по эксплуатации хлебопечка 901[/url]

Anonyme a dit…

интернет казино посоветуйте [url=http://fiatherastanawva.narod.ru/info390.html]интернет казино титан[/url] the first онлайн казино , [url=http://fiatherastanawva.narod.ru/info390.html]интернет казино титан[/url] казино игра автоматы бесплатно без регистрации , [url=http://fiatherastanawva.narod.ru/info416.html]онлайн казино европа отзывы[/url] рязань казино , [url=http://fiatherastanawva.narod.ru/info338.html]интернет казино рулетка играть online[/url] выбор казино , [url=http://fiatherastanawva.narod.ru/info650.html]казино вулкан что с баллами[/url]

Anonyme a dit…

играть онлайн казино виртуальные деньги интернет казино grand casino ru игровые автоматы 777 играть бесплатно казино игры бесплатно автоматы , казино азарт зона центр интернет казино остров сокровищ отзывы цена , интернет казино честное wmr visa lottery казино ударник , играть онлайн казино автоматы казино wmc 9200 , как зарегистрироваться в казино

Anonyme a dit…

[url=http://1nfobiz.ru/?cebimeby=5776356]lg dc365 herjdjlcdnj[/url]
[url=http://2013goroskopnovel.ru/?ticoqefi=4790979]limpha tron инструкция опыт использования[/url]
[url=http://2kasary.ru/?wegofine=8786226]tv 1400a mk7 funai руководство по эксплуатации[/url]
[url=http://123insaider.ru/?safycyge=1290125]centurion x line инструкция скачать бесплатно[/url]
[url=http://23vklad.ru/?powifofi=6463896]olympus фотоаппараты инструкция mini digital mju инструкция[/url]
[url=http://2013gorockopgreat.ru/?menawoke=1753411]formoza ru руководство пользователя[/url]
[url=http://2013goroskopnovel.ru/?ticoqefi=5418823]nicon d40 kit мануал на русском[/url]
[url=http://2kasary.ru/?wegofine=2653722]electrolux eob 32100 x инструкция[/url]
[url=http://123insaider.ru/?safycyge=88496]37le5300 инструкция по прошивке[/url]
[url=http://2kasary.ru/?wegofine=8647388]toshiba 1360 сервис мануал[/url]
[url=http://1nfobiz.ru/?cebimeby=4963460]ibanez мануал на русском[/url]
[url=http://24kemerovo.ru/?nihoqobe=8288320]zanussi zwp 580 инструкция по эксплуатации[/url]
[url=http://1narod.ru/?dikifixo=5896006]trip computer se 50 инструкция по пользованию[/url]
[url=http://1440x900.ru/?tefykogi=4781702]kia spectra руководство по эксплуатации djvu[/url]
[url=http://123insaider.ru/?safycyge=2250868]genius islim 1322 af руководство пользователя[/url]
[url=http://1mntt.ru/?tenigosa=3177651]gladiator mini 51 owner s manual[/url]
[url=http://2013goroskopnovel.ru/?ticoqefi=3337441]hp t60m283[/url]
[url=http://1mntt.ru/?tenigosa=737785]asus x50n даташит[/url]
[url=http://1440x900.ru/?tefykogi=7396021]p600 zyxel manual[/url]
[url=http://1440x900.ru/?tefykogi=5828466]neovizus nd 2000p инструкция[/url]
[url=http://2kasary.ru/?wegofine=6996102]pr960f инструкция[/url]
[url=http://123insaider.ru/?safycyge=6819299]whirpool awg 908 e инструкция[/url]
[url=http://123insaider.ru/?safycyge=6233890]suzuki dt15s полная инструкция[/url]
[url=http://2kasary.ru/?wegofine=7536684]samsung vx1 инструкция[/url]
[url=http://1mntt.ru/?tenigosa=2854328]flexbox t202hdcx прошивка[/url]
[url=http://123insaider.ru/?safycyge=6567209]ulead videostudio 11 инструкция на русском[/url]
[url=http://123insaider.ru/?safycyge=2799864]iphone 4g f073[/url]
[url=http://2013goroskopnovel.ru/?ticoqefi=1469737]cd проигрыватель denon dn s3500 инструкция[/url]
[url=http://1nfobiz.ru/?cebimeby=2864370]dt 181 подробная инструкция[/url]
[url=http://1nfobiz.ru/?cebimeby=2324222]daewoo matiz руководство по ремонту онлайн[/url]
[url=http://1nfobiz.ru/?cebimeby=7805922]samsung venson manual[/url]
[url=http://1narod.ru/?dikifixo=4495894]pioneer a 303r[/url]
[url=http://1nfobiz.ru/?cebimeby=7247056]pixma mp170 инструкция читать[/url]
[url=http://123insaider.ru/?safycyge=4822186]orion русь 27 инструкция[/url]
[url=http://23vklad.ru/?powifofi=1586832]boss gt 6 инструкция на русском языке скачать[/url]
[url=http://1narod.ru/?dikifixo=4698688]racer инструкция для двигателя[/url]
[url=http://1nfobiz.ru/?cebimeby=3736094]edirol ua 101 инструкция на русском[/url]
[url=http://123insaider.ru/?safycyge=2911904]jvc kd r 537 эксплуатация[/url]
[url=http://2kasary.ru/?wegofine=5708158]nissan primera p12 руководство скачать[/url]
[url=http://1mntt.ru/?tenigosa=4979022]kx tcd586 инструкция[/url]
[url=http://24kemerovo.ru/?nihoqobe=2071123]car kit bt88 неисправности[/url]
[url=http://1nfobiz.ru/?cebimeby=3091660]eberspacher d2 руководство пользователя[/url]
[url=http://23vklad.ru/?powifofi=4571304]iwsb 5093 инструкция[/url]
[url=http://1440x900.ru/?tefykogi=2097426]geberit арматура ремонт[/url]
[url=http://24kemerovo.ru/?nihoqobe=2712694]dynakolor d7963 muxdvr инструкция[/url]
[url=http://2013goroskopnovel.ru/?ticoqefi=1266611]cd 30 mp3 antara руководство по эксплуатации[/url]
[url=http://1440x900.ru/?tefykogi=2662264]immo killer руководство[/url]
[url=http://1narod.ru/?dikifixo=6590506]автомагнитофоны addzest max 740hd[/url]
[url=http://2013gorockopgreat.ru/?menawoke=468186]av 14a10[/url]
[url=http://123insaider.ru/?safycyge=7040578]yxtel z66 инструкция скачать бесплатно[/url]

Anonyme a dit…

Инструкции
[url=http://rdrfr.instronliner.ru][img]http://rdrfr.instrallgot.ru/images/instr.png[/img][/url]
инструкция по ремонту чери амулет
инструкция к dvd elenberg
инструкция sr20dd
квадрик арктик инструкция
nissan mistral 2 7 td инструкция по эксплуатации скачать
руководство по ремонту daewoo nexia
должностная инструкция специалиста по автоматизации 1с
инструкция на hyundai h cmd4003

[url=http://darya-ivanovo.ru/ruzhe-toz-34-instruktsiya.html]ружьё тоз 34 инструкция[/url]
[url=http://denta-clinics.ru/skachat-tz-9010.html]скачать tz 9010[/url]

инструкция зардки акумуляторных батареек
tvn901 nokia инструкция пользователя
evolution mk 461c подключение
инструкция к silence plus bosch
вводный инструктаж по от в школе
куплю инструкцию авто рено твинго
скачать инструкции тб шахта
печь камин нарва инструкция по установке и эксплуатации

[url=http://darya-ivanovo.ru/instruktsiya-3305.html]инструкция 3305[/url]
[url=http://dadsclub.ru/chigo-konditsioner-instruktsiya.html]chigo кондиционер инструкция[/url]

[url=http://domoto.ru/instruktsiya-na-shveynuyu-mashinku-chayka.html]инструкция на швейную машынку чайка[/url]
[url=http://e-infodohod.ru/skachat-instruktsiya-nokia-bh-320.html]скачать инструкция nokia bh 320[/url]
[url=http://denta-clinics.ru/p2055d-instruktsiya-po-sborke.html]p2055d инструкция по сборке[/url]
[url=http://domhost-ss.ru/radiostantsiya-alan-100-plus-instruktsiya.html]радиостанция alan 100 plus инструкция[/url]
[url=http://denta-clinics.ru/izh-planeta-5-instruktsiya-remont.html]иж планета 5 инструкция ремонт[/url]

[url=http://adelphibbs.com/viewtopic.php?f=2&t=163085 ]разблокировка samsung gt 15800 [/url]
[url=http://www.playtheory.net/fff/viewtopic.php?f=6&t=2005&p=2488#p2488 ]wt 90 indesit инструкция [/url]
[url=http://www.forums.riverbirchhosting.com/viewtopic.php?f=9&t=135676 ]лактобакт анатация [/url]
[url=http://acia.cc/bbs/viewtopic.php?f=12&t=170666 ]www samsungmobile ru s3600i [/url]
[url=http://forum.cambridge-centre.ru/viewtopic.php?f=3&t=33353 ]medeli sp 5500 руководство пользователя [/url]
[url=http://medicalscienceforum.com/viewtopic.php?f=12&t=41359 ]инструкция по сигнализации мистери мх 607 [/url]
[url=http://paddleforum.com/viewtopic.php?f=23&t=198654 ]пароварка clarus нструкц я [/url]
[url=http://32clinic.ru/forum/viewtopic.php?f=2&t=302225 ]документация по мицубиси паджеро мини [/url]
[url=http://cafesj.com/viewtopic.php?f=11&t=35546 ]инструкция rm 33e c [/url]
[url=http://www.barrycountyscanner.com/forums/viewtopic.php?f=7&t=4692 ]заполнение заявления p11001 для иностранного гражданина [/url]

Anonyme a dit…

Инструкции
[url=http://rdrfr.insterdocs.ru][img]http://rdrfr.lotterinstr.ru/images/instr.png[/img][/url]
скачать service manual xerox 3140
сигнализация centurion x laine инструкция по эксплуатации
instruction холодильника на английском
prorab регулировка карбюратора
как пользоватся электроника зп 01
инструкция пользования зарядным устройством кедр авто
motorola v9m инструкция на русском
обзор bosch wlx20462by

[url=http://blogrevolution.ru/zakon-respubliki-kazahstan-ministerstva-zdravoohraneniya-instruktsiya-po-provedeniyu-meditsinskogo-osvid.html]закон республики казахстан министерства здравоохранения инструкция по проведению медицинского освид[/url]
[url=http://blogrevolution.ru/edinits-chto-eksperti-nazivayut-vesma-neplohim-pokazatelem-no-segodnya-rukovodstvo.html]единиц что эксперты называют весьма неплохим показателем но сегодня руководство[/url]

форум тойота королла аксио
обязанности подсобного рабочего в столовой читать онлайн
винтовой насос онв инструкция скачать
hama time control инструкция
танье адмирал эл схема
скачать руководство по эксплуатации крайслер таун кантри
pioneer deh d8850 инструкция по эксплуатации безплатно
midland x tra talk s manual инструкция на русском

[url=http://blog-am82725.ru/knigi-rukovodstvo-reno-19-skachat.html]книги руководство рено 19 скачать[/url]
[url=http://blag28.ru/rukovodstvo-po-remontu-i-tehnicheskomu-obsluzhivaniyu-toyota-rav4-skachat-besplatno.html]руководство по ремонту и техническому обслуживанию toyota rav4 скачать бесплатно[/url]

[url=http://blogges.ru/instruktsiya-po-ekspluatatsii-stinger-430.html]инструкция по эксплуатации stinger 430[/url]
[url=http://blag28.ru/rukovodstvo-po-remontu-i-ekspluatatsii-yamaha-aprio-djvu.html]руководство по ремонту и эксплуатации yamaha aprio djvu[/url]
[url=http://bodraya.ru/metodicheskoe-rukovodstvo-rd-37.html]методическое руководство рд 37[/url]
[url=http://blog-am82725.ru/kolyaska-emmaljunga-instruktsiya.html]коляска emmaljunga инструкция[/url]
[url=http://blogges.ru/muvee-reveal-manual.html]muvee reveal мануал[/url]
[url=http://blazenails.ru/perepis-2010-instruktsiya.html]перепись 2010 инструкция[/url]
[url=http://blazenails.ru/wwwoven-ru-trm501-instruktsiya-po-ekspluatatsii.html]wwwoven ru трм501 инструкция по эксплуатации[/url]
[url=http://bodraya.ru/metallocherepitsa-instruktsiya-ukladka.html]металлочерепица инструкция укладка[/url]
[url=http://blogges.ru/instruktsiya-po-remontu-staroy-gazovoy-kolonki.html]инструкция по ремонту старой газовой колонки[/url]
[url=http://blogges.ru/blancpain-instruktsiya.html]blancpain инструкция[/url]

Anonyme a dit…

Инструкции
[url=http://rdrfr.lotizinstr.ru][img]http://rdrfr.worldocs.ru/images/instr.png[/img][/url]
применение санидезk
3та5 руководство по експлуатации скачать
moulinex y85
инструкция к газовой плите гефест 1457 02
инструкция тв пульт мак 2000
электронный градусник omron инструкция
medion md 41400 на русском
инструкция wilo stratos 25 1 4

[url=http://astraguide.ru/l-kar-instruktsiya.html]l кар инструкция[/url]
[url=http://assx-forum.ru/dolzhnostnaya-instruktsiya-direktora-roznichnogo-magazina.html]должностная инструкция директора розничного магазина[/url]

инструкция программы cyber control
хлебопечка cameron cb 4407 инструкция по эксплуатации
инструкция к nokia bluetooth headset bh 108
схема подключения foxconn winfast nf4k8mc ers
лекарство лазап
аристон стиральная машина инструкцию ползования скачать
инструкция пользования витафоном
должностная инструкция с оператором станка с чпу

[url=http://assx-forum.ru/esli-migaet-svet-posudomoechnoy-mashini-amica.html]если мигает свет посудомоечной машины amica[/url]
[url=http://atletschool.ru/skachat-besplatno-rukovodstvo-po-remontu-gaz31105-kraysler.html]скачать бесплатно руководство по ремонту газ31105 крайслер[/url]

[url=http://astiband.ru/skachat-instruktsiyu-pentax-optio50.html]скачать инструкцию pentax optio50[/url]
[url=http://askanonim.ru/instruktsiya-po-kalibrovke-vesov-vsp-4-skachat-besplatno.html]инструкция по калибровке весов всп 4 скачать бесплатно[/url]
[url=http://astraguide.ru/sharp-21e1-fru.html]sharp 21e1 fru[/url]
[url=http://astiband.ru/skachat-instruktsiyu-videomagnitofon-lg-l495.html]скачать инструкцию видеомагнитофон lg l495[/url]
[url=http://astrcomp.ru/televizor-lg-flatron-l193st-rukovodstvo.html]телевизор lg flatron l193st руководство[/url]
[url=http://askreport.ru/benzopila-homelite-instruktsiya.html]бензопила homelite инструкция[/url]
[url=http://astrcomp.ru/t689-instruktsiya.html]т689 инструкция[/url]
[url=http://atletschool.ru/skachat-besplatno-rukovodstvo-po-tehnicheskomu-obsluzhivaniyu-avtomobilya-zil.html]скачать бесплатно руководство по техническому обслуживанию автомобиля зил[/url]
[url=http://askreport.ru/volga-11a-instruktsiya.html]волга 11а инструкция[/url]
[url=http://astrcomp.ru/tekst-styuardessi-instruktsiya-bezopasnosti.html]текст стюардессы инструкция безопасности[/url]

Anonyme a dit…

Уже в этом году известнаяигрушка среди нескольких поколений Counter-Strike празднует свой маленький «юбилей» - 14 лет. Между прочим, игра является одним из самых любимых шутеров, и пользуются ею огромное количество человек ежедневно во всём мире.
[url=http://cs-sborka.ru/]скачать плагины для cs 1 6[/url]

И если раньше вы не могли скачать её во Всемирной паутине в свободном доступе, то сегодня, например, на нашем Интернет-портале, вы сделаете это без труда. И что главное – совершенно бесплатно.
[url=http://cs-sborka.ru/]скачать cs 48[/url]

Между прочим, история ее появления была очень интересной и весьма оригинальной. Так, в конце 20 века двое известных разработчиков приступили к созданию. И мало кто знал в тот момент, что буквально через несколько лет игра станет столь любимой по всей Земле. Правда, у одного из создателей, имеющего прозвище «Гусятник», уже был аналогичный опыт – известная стрелялка «Quake 2». В марте того же года игрушка получила свое название, а первая бета-версия вышла уже летом. Тогда все игроки ринулись ее тестировать, и интерес к игрушке не пропал до сегодняшнего дня. А все потому, что игроки, которые так ее любят, имеют все, что нам обещали авторы.
[url=http://cs-sborka.ru/]cs 1 6 скачать бесплатно 2010[/url]

Теперь вы можете скачать Контру на нашем ресурсе без проблем, прохождения регистрации и без материальных затрат.
[url=http://cs-sborka.ru/]скачать бесплатные читы для cs[/url]